Les Méditerranéennes

Crédit du Nord

Les Méditerranéennes

Crédit du Nord
Carton d’invitation

La série Méditerranéennes, est la continuité d’un monde magique. Il est élaboré, érigé par les «Aquatic» (série suivie depuis 1992). C’est tout d’abord le résultat d’une recherche se voulant plus manuelle en opposition au classicisme de la peinture habituelle.

Voulant allier le toucher, la pureté du modèle, le contraste et le monde dans lequel il évolue, Alain Minet, est parti conquérir le bassin méditerranéen. Comme Jules Vernes imagina le centre de la terre, de son environnement.

Selon sa vision personnelle. Avec l’élaboration d’un décor fabriqué de papier froissé, il met en relief (au propre comme au figuré) cette partie du globe.

De même qu’il mettra en avant cet aspect magique dû à l’histoire de ces pays. D’abord l’Égypte avec ses pharaons et ses pyramides. Puis le Moyen-Orient avec ses contes des Mille et Une nuit. Et la Crète avec Ariane et son Minotaure

Sans oublier les chevaliers du Temple en nous rappelant la plupart des quêtes remarquables des chevaliers de la Table Ronde. Avec son roi Arthur. Son enchanteur Merlin. Viviane, et la Mythique ile d’Avalon si bien décrite par Marion Zimmer Bradley dans le cycle des «Dames du Lac».

C’est une partie de l’Âme de l’artiste qui se découvre.  Et il se promène quelque part dans un monde pourtant si accessible à ceux qui ont gardé une âme d’enfant.

On constatera d’ailleurs, en visitant ses toiles, que la quête de l’artiste est la recherche du Soi. Recherche de sa Lumière enfouie. Lumière qu’il cherche à extirper pour la projeter sur la toile. Il le fera de différentes façons, tantôt calme, tantôt violentes, tantôt codée, mais les visiteurs de ses expositions ne s’y sont pas trompés.  Certains l’ont déjà surnommés sur le Livre d’Or et dans les articles de presse  qui lui sont consacrés «le Peintre de la Lumière».